Cette bibliographie a été établie par interrogation du catalogue général de la BNF à partir d’une série de requêtes sur les titres. Elle rassemble tant des méthodes (livres ou brochures explicitant l’apprentissage progressif d’une matière sans être forcément utilisés en classe) que des manuels (supports d’apprentissage susceptibles d’être mis “dans les mains” des écoliers). Ce corpus principal est complété par des ouvrages exposant les devoirs – définis institutionnellement ou non – des maîtres et maîtresses d’école.

En ciblant le segment chronologique 1800-1850, cette bibliographie entend couvrir la période allant de la gestation de l’Université Impériale (officiellement fondée en 1806) à la promulgation de la loi Falloux (15 mars 1850). Elle englobe par conséquent les décennies marquées par la consolidation de l’instruction primaire publique, ainsi que par d’intenses débats sur sa vocation et ses méthodes.

Le classement par matière a été opéré en fonction de la nomenclature disciplinaire de la loi Guizot de juin 1833 : instruction morale et religieuse, lecture, écriture, langue française, poids et mesures [degré primaire] ; géométrie et ses applications usuelles (dessin linéaire et arpentage), sciences physiques, histoire naturelle applicables aux usages de la vie, chant, histoire, géographie. Une catégorie supplémentaire (“règlementation”) rassemble les ouvrages recensant les obligations des maîtres et maîtresses d’école.

Le classement par type d’école correspond à la distinction entre instruction publique et instruction privée (les écoles chrétiennes) et, à l’intérieur de la première catégorie, entre niveau élémentaire et niveau supérieur.

Les éditions successives d’un même ouvrage font l’objet d’entrées distinctes, ce qui permet de mesurer plus finement le succès rencontré par certains manuels.

La recherche a été circonscrite aux lieux d’édition inscrits dans les limites actuelles de la France, ce qui exclut les zones francophones de l’Empire pour le début du XIXe siècle, le Québec et les villes européennes où furent occasionnellement imprimés des ouvrages en français.

Les recueils suivants n’ont pas été retenus :

  • les méthodes à l’usage explicite des collèges et des écoles normales ;
  • les manuels pour les aspirants au brevet de l’enseignement primaire ;
  • les cahiers d’exercice rattachés à une méthode ;
  • les manuels destinés à des secteurs d’enseignement spécialisés (enfants sourds-muets par exemple) ;
  • les almanachs et dictionnaires scolaires ;
  • les ouvrages de controverse.

Des critères de requête ciblée sont disponibles ci-dessous (pavé “Rechercher”) ainsi qu’un onglet permettant d’enrichir la bibliographie (“Compléter la bibliographie”).

Rechercher