Journée d’étude “Autour du cahier d’écolier de Beatus Rhenanus” (Sélestat, août 2014)

Colmar2014Communication de Xavier Bisaro dans le cadre de la journée “Autour du cahier d’écolier de Beatus Rhenanus” organisée par la Bibliothèque humaniste de Sélestat et le Centre d’Études Supérieures de la Renaissance (UMR 7323).

Sans livre ni cahier ? À propos des supports écrits du chant dans les petites écoles

abstract :

Si la pratique du plain-chant était courante dans les petites écoles sous l’Ancien Régime, elle ne reposait pas sur des supports écrits lui étant expressément dédiés. En effet, sauf à de rares exceptions près, les écoliers ne disposaient pas eux-mêmes de livres imprimés porteurs de notation musicale, et n’inscrivaient pas le chant appris sur des feuilles de papier ou dans des cahiers.

À partir de ce constat, cette communication visera à préciser le matériel utilisé dans le cadre de cet apprentissage, ainsi qu’à identifier ses effets sur les méthodes de transmission et le déroulement de cette activité scolaire. Plus généralement, il s’agira, au travers de cette situation particulière, de réfléchir au statut de l’écrit dans l’enseignement dispensé par les petites écoles.

Les commentaires sont clos.